Cela fait maintenant des années que Facebook porte atteinte à la vie privée de ses membres. C’est pourquoi les organismes spécialisées dans la protection des données personnelles surveillent le réseau social de près. En examinant la politique de Facebook sur la vie privée, ils ont découvert que la société américaine continue à recueillir des données sur les internautes qui désactivent leur compte.

Facebook et les scandales sur les données personnelles

Les lois sur le respect de la vie privée en ligne, Facebook n’en a pas grand-chose à faire. Ces dernières années, les scandales sur les données personnelles se sont multipliés, ce qui a causé de graves problèmes au géant américain. Entre autres, il a négligé de chiffrer les mots de passe des utilisateurs, a vendu des informations sur ses membres à d’autres entreprises, a recueilli des données sur les internautes avec son VPN, a aidé Amazon à obtenir des informations de contact, et a permis à de grosses sociétés comme Netflix et Spotify d’accéder aux messages privés de ses utilisateurs. Facebook a ainsi enfreint les lois sur la vie privée de nombreux pays, et a dû comparaitre au tribunal plusieurs fois. Le réseau social est même capable de recueillir des données sur des personnes qui n’ont pas de compte Facebook. Il y arrive grâce au « pixel Facebook », ainsi qu’avec le bouton « Partager » présent sur de nombreux sites. Avec tout ça, il n’est pas étonnant que les internautes ne fassent plus confiance à Facebook.

La différence entre désactiver et supprimer un compte Facebook

Il y a une différence de taille entre la désactivation et la suppression d’un compte Facebook. Si vous souhaitez arrêter d’utiliser Facebook pendant quelques mois ou quelques années, vous pouvez désactiver votre compte. Une fois que votre compte est désactivé, il n’est plus répertorié sur le réseau social. Vous pouvez cependant le réactiver à tout moment. Ceci n’est pas possible quand vous supprimez votre compte. La plupart des internautes pensent que Facebook ne peut plus récolter leurs données personnelles une fois leur compte désactivé, mais ce n’est pas le cas. C’est ce qui dérange de nombreux organismes de surveillance. Ils estiment que Facebook n’indique pas clairement à ses utilisateurs que leurs données personnelles continueront à être recueillies. Ce n’est qu’en lisant la politique de confidentialité du site qu’on peut le savoir.

Comment protéger vos données

La meilleure façon d’éviter que Facebook ne récolte vos informations personnelles est de supprimer votre compte. Quand vous supprimez votre compte, Facebook vous laisse 30 jours pour changer d’avis. Sachez que pendant cette période, le réseau social continue à recueillir vos données. Mais, de toute façon, Facebook peut obtenir les données personnelles d’internautes qui n’ont pas de compte. Pour être complètement anonyme et en sécurité en ligne, utilisez un VPN. Un VPN vous attribue une nouvelle adresse IP. De cette façon, les sites internet ne peuvent pas remonter jusqu’à vous, et recueillir vos informations.

Tenez-vous au courant des dernières actualités de la sécurité en ligne avec notre blog !