Si vous êtes déjà allé sur un site porno (et on l’a tous fait !), on vous a sans doute demandé de confirmer que vous avez bien l’âge légal, selon la législation de votre pays. Jusqu’à présent, il suffisait de cliquer sur le bouton « confirmer », sans aucune vérification supplémentaire. Tout cela va changer au Royaume-Uni dès le 15 juillet 2019, et sans doute dans d’autres pays également. Dans cet article, nous vous expliquons ce que cette interdiction du porno implique.

Interdir le porno : une nécessité ?

Cette interdiction du porno aux mineurs ne fait pas l’unanimité. L’objectif premier est d’éviter que des enfants tombent par mégarde sur un site pornographique. De nombreuses études ont en effet montré que regarder de la pornographie très jeune peut avoir un impact négatif tout au long de la vie. Selon le quotidien britannique The Independent, « plusieurs études révèlent que le fait de regarder du porno quand on est adolescent a un impact sur la sexualité. Ce qui est très inquiétant, ce sont les comportements violents et dégradants à l’encontre des femmes et des hommes, qui peuvent influencer la façon dont les adolescents conçoivent le sexe et les relations amoureuses dans la vraie vie ».

C’est pour cette raison que le gouvernement britannique tente depuis des années de faire passer une loi qui limiterait l’exposition des jeunes à la pornographie. Ce serait formidable si cette loi pouvait empêcher les enfants de regarder du porno. Toutefois, il est très peu probable qu’elle soit réellement efficace. Voyons pourquoi.

Le problème de la confidentialité

Au Royaume-Uni, avec l’interdiction du porno, les internautes devront fournir des données personnelles pour vérifier leur âge. C’est cet aspect de la loi qui fait polémique. Avec la nouvelle législation, on devra désormais accéder aux sites porno avec un compte « AgeID ». Ce dispositif permettra aux sites internet et au gouvernement de créer une immense « base de données des penchants sexuels ». C’est plutôt effrayant.

Il est donc fort probable que l’interdiction encourage les comportements illicites. Les adolescents qui s’intéressent très tôt au porno utiliseront de fausses identités pour confirmer leur âge. Ils pourront aussi tout simplement regarder du porno sur Reddit, ou sur les millions de sites porno qui n’obéissent pas aux lois britanniques. De plus, la nouvelle législation laisse aux acteurs du secteur la responsabilité de mettre en œuvre le processus de vérification. Une des sociétés qui travaillent sur la question s’appelle MindGeek. Il se trouve, comme par hasard, que MindGeek possède RedTube, YouPorn et PornHub. Cela pose évidemment de graves problèmes pour l’anonymat et la confidentialité.

Conclusion

Que vous viviez dans un pays où le porno est interdit ou pas, vous n’avez sans doute pas envie de divulguer vos informations personnelles juste pour quelques minutes de plaisir. Grâce à un VPN, vous pouvez faire croire aux sites internet que vous vous connectez depuis un pays où aucune vérification de l’âge n’est nécessaire. De plus, un VPN garantit à 100 % votre anonymat. Pour savoir quelle est la meilleure solution, consultez notre liste des 10 meilleurs VPN !

Tenez-vous au courant des dernières news de la sécurité en ligne sur notre blog !

Leave a Reply