Beaucoup savent qu’il vaut mieux refuser aux applications l’accès à la géolocalisation, à l’appareil photo, au micro et aux photos. Il faut notamment être prudent quand l’application n’a a priori pas besoin de ces fonctionnalités. Mais si vous avez un smartphone Android, refuser l’accès aux applications ne suffit pas. Une étude récente réalisée par des universitaires espagnols montre ainsi que des centaines de smartphones Android vendent les données personnelles de leurs propriétaires en les récoltant avec des applications préinstallées sur les appareils. « Les utilisateurs ne le savent généralement pas, et n’ont jamais donné leur permission pour que ces informations soient recueillies », explique Juan Tapiador, un des auteurs de l’étude.

L’étude

Les chercheurs ont étudié près de trois mille personnes issues de 130 pays différents. Ils leur ont demandé d’installer un logiciel sur leur téléphone, ce qui leur a permis de savoir quelles données les smartphones envoyaient à des tiers. L’étude s’est intéressée à 1742 modèles de smartphones commercialisés par 214 marques.

Les résultats

L’étude montre qu’environ 25 % des applications contrôlées ont envoyé au moins cinq types de données à des agences de publicité. « Nous savions déjà que les smartphones Android avaient des failles de sécurité, mais, grâce à cette étude, nous avons une idée précise de l’ampleur du problème », a déclaré Veelasha Moonsamy, une chercheure qui s’est elle aussi penchée sur les fuites de données sur les téléphones Android. L’étude espagnole montre que certaines applications restent sur le téléphone, comme des « fantômes », quand on les supprime. De cette façon, elles peuvent continuer à recueillir des informations.

Les smartphones Android recueillent et vendent des données

Les applications Android récoltent plusieurs types d’informations, dont votre localisation, votre numéro de téléphone, vos fichiers audio, vos contacts, vos messages, les applications que vous avez installées, votre opérateur téléphonique, votre numéro de carte SIM, votre système d’exploitation, et bien plus. Certains téléphones activent secrètement l’appareil photo et enregistrent des vidéos à l’insu de leur propriétaire. Ce genre de données est très recherchée par les agences publicitaires. Certaines entreprises, comme Facebook, Alfabet, Verizon, comScore et AppsFlyer, sont prêtes à payer cher pour ces informations.

Des sites internet qui vendent des données personnelles

Il n’y a pas que les applications pour Android qui récoltent et vendent des données personnelles. Les sites web font la même chose, parce que ça leur rapporte beaucoup d’argent. Pour éviter que les sites internet ne recueillent vos informations, il est conseillé d’installer un VPN. Un VPN vous fournit une connexion anonyme et sécurisée, qui vous garantit que personne ne peut exploiter vos données personnelles. Si vous voulez en savoir plus sur les VPN, lisez notre article C’est quoi, un VPN ?